Psychologie Corporelle

Une des originalités de la PCI est d'avoir développé une approche où le Corps est

  • au centre du processus de développement de la personne
  • et au centre du processus thérapeutique.

JL Roosenberg (1932-2016), fondateur de la PCI aux USA, dans sa pratique clinique s'est rendu compte que le corps (celui du patient et le sien) ne cessait de lui donner des renseignements sur ce qui se vivait dans la relation et dans l'affect de la personne. Cette approche est aujourd'hui confirmée par les découvertes dans les neurosciences (A. Damasio, A. Shore, L. Cozolino).

Une autre caractéristique fondamentale en PCI est de considérer l'être humain comme étant

  • dans un constant processus de réalisation de soi, d'expansion (comme une graine se réalise en devenant un arbre, différent des autres)
  • dans une recherche de sécurité intérieure où il peut être:
    • libre d'accueillir ce qui est, à l'écoute de ses besoins plutôt que de lutter contre ce qui lui fait peur, plutôt que de se défendre de ressentir ses blessures, ses émotions;
    • libre d'être lui-même, vulnérable c.à.d. authentique en relation (avec les autres et son environnement).

Être vivant, ce n'est pas un concept mais une expérience ressentie dans mon organisme : je me sens vivant. Dans cette perspective, l'organisme (psychisme et corps inter-reliés) est au centre de ce processus de développement de soi. « I don’t have a body, I am SOME-BODY. »

A la base de ce processus de développement de Soi (aux premiers temps de notre existence et à chaque grande étape de notre vie), il y a la Relation. L'Homme est fondamentalement un être de relation et bébé, enfant, cette relation le constitue. En effet, le bébé est immature et dépend de ses figures d’attachement pour prendre soin de ses besoins.

La majorité des patients consultent parce que ce lien d’attachement à leurs parents (figures d’attachement) a été insécure et a généré des blessures.

La base d'une relation guérissante (couple, ami, thérapeute...) est de vivre des expériences relationnelles différentes du passé qui permettent à la personne de reprendre son programme de développement de Soi, de sortir de la prison de ses peurs pour aller vers plus de Vie.

En mettant le focus sur le corps et la relation, la PCI est au coeur de ce processus où la personne dans le cadre d'une relation secure peut vivre des expériences relationnelles guérissantes.  la PCI stimule avec ses outils spécifiques (la conscience corporelle, la présence, les frontières...) l'intégration dans l'organisme de nouvelles empreintes (croyances, comportements, attitudes corporelles) qui permettent à la personne de se vivre plus pleinement, en sécurité en relation.

Intégrative

La PCI appréhende la personne dans sa globalité et intègre dès lors dans sa démarche thérapeutique les dimensions corporelles, psychiques (émotionnelles et cognitives) et spirituelles de la personne.